17/12/2009

Le pacte des hypocrites
par l’Observateur


C’était dans l’air depuis quelques mois: une motion de défiance sera bien prononcée à  l’encontre des Bleuets dans les prochains jours ou heures.


C’est ce que publie "Vers l'Avenir Entre-Sambre-et-Meuse" de ce jour sous la plume de Patrick Lemaire: “Changement de majorité à l’horizon - Jusqu’il y a peu, le CDH infirmait l’information. Cette fois-ci, ça y est: le MR sera débarqué du collège au profit du groupe Plus.” 


Au moyen-âge, des seigneurs félons profitaient de la trêve de Noël pour commettre d'infâmes forfaits. A Gerpinsart, le CDH exploite la période festive de cette fin d'année pour rompre la trêve des confiseurs et annoncer ce qu'il démentait il y a peu. Il pousse même la perfidie jusqu'à faire déposer cette motion par le futur partenaire.

Voici ce qui va creuser, encore un peu plus, le fossé entre électeur(trice)s et politicien(ne)s. A la poubelle toutes les déclarations postérieures: les piètres mandataires et gestionnaires d’hier sont, aujourd’hui, les sauveurs de la situation catastrophique héritée de leurs œuvres! Oh, bien sûr, on va sortir l’argument choc en déclarant que les subsides seront plus faciles à obtenir... Mais, dites-moi, comment fait-on dans les communes voisines (Ham-sur-Heure, Montigny-le-Tilleul, Mettet)) pour bien gérer sans le PS? Et qu'en pense le ministre humaniste André Antoine, dépositaire, il y a quelques jours, d'une proposition de révision de ce décret courardien...

Il y a, sans aucun doute, d’autres motivations plus obscures. Des mandats d'administrateurs seront offerts aux récalcitrants et l'omerta sera de mise! Il apparaît néanmoins que R. Marchal était, depuis le début, l’empêcheur de gouverner en rond. Mais sera-ce plus aisé avec le moustachu aux dents longues lovervalois? (Bonne chance Tintin!)

d’Artagnan retrouvera donc les revenus dont il a grand besoin depuis ses récents “débarquements” successifs, Athos repromènera son sourire doucereux par monts et par vaux et Gougnies retrouvera, enfin, une échevine (un peu de la famille: son mari ne figurait-il pas naguère sur la liste de Fernand Antoine).


Mais comment voteront, demain, un Porthos dépité, le cyclo à double-casaque villersois, le bête/méchant Zorro et le petit chanceux lausprellois (qui retrouvera sans doute un mandat rémunéré aux habitations sociales)? Quelle sera la couleur de la cornette de sœur Lucia au CPAS?

 

La Schtroumpfette sera, elle, officiellement cocufiée par son ex-bellâtre (adieu les promenades romanesques du Tournibu), notre Beau Clair regrettera amèrement son changement de parti et le petit dernier retournera à ses occupations sans pouvoir faire ses classes...

"Et le Grand Schtroumpf?" direz-vous... Dans l’attente d’une hypothétique disculpation, il recevra sans doute un “nonos” à ronger: son bief à grand besoin d’être “blanchi”, également...

Triste comportement. A en rire? A en pleurer?... Au choix!


 

13:15 Écrit par roger lorant dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (51) |  Facebook |

Commentaires

Ah Fric, que ne ferait-on pas pour toi!

Écrit par : Cresus | 17/12/2009

Rappel Alain Struelens et sa bande oublient un peu facilement que les voix qu'ils ont récoltées aux dernières élections, c'est grâce en grande partie à leur chef de file de l'époque. Personnage honni aujourd'hui.

Écrit par : Memorex | 17/12/2009

re-rappel Memorex,
d'accord avec toi !
Qui a encore les scores personnels des dernières élections communales en tête ?
c'est vrai que la bande à Struelens profite des votes préférentiels du Grand Schtroumpf ... tout en le dégommant. mais, en république socialiste, tout se partage !
Donc, on profite de son électorat mais on le range au placard ...
Bienvenue les déconvenues lors des prochaines élections sans Roland, ... ni Fernand ...

Écrit par : kiwi | 17/12/2009

Du monde pourri de la politique . . . Comment ces bienheureux CDH, avides d'un pouvoir sans limite vont-ils pouvoir justifier, après avoir cocufiés le MR, honnis, et le mot est faible, les compères à la rose en leur faisant porter tous les maux de la terre auprès de leur électorat(de Gerpinsart, seulement !) l'acte de félonie ainsi posé. Peut-on penser encore que ces [i]humanistes[/i]chrétiens puissent laisser croire à leur honnêteté ?
A la place de Tintin, j'en rougirais de honte !
C'est ce qu'il s'apprête probablement à faire d'ailleurs.

Et nous voilà à nouveau avec ces charlatans éculés qui retrouvent les rènes d'un pouvoir qu'ils briguaient et qui justifie une opposion des plus tiède.
A rougir de plaisir ou de honte ?

Écrit par : Gégé | 17/12/2009

vous êtes méprisables, gens de mauvaise fois en politique, la mémoire fait parfois défaut:
Monsieur Busine, n'est ce pas RM qui lors de votre spectacle du 900 ème qui après votre déficit s'est arrangé pour boucher ce trou financier

Monsieur Struelens, n'est ce pas RM qui s'est arrangé pour recevoir le subside pour les réfugiés que vous ne faisiez pas.

et pour les 12000 euros, je suis persuadé que maintenant, ceux -là sont bel et bien aux oubliettes

que ne ferait-on pas pour de l'argent et pour le pouvoir.

encore heureux que voius n'avez pas de miroir chez vous.
et maintenant eut-on encore croier aux politique, vous êtes la honte du système

Écrit par : l'indiscret | 17/12/2009

Manque de sel??? Je constate, qu'aucun camion de sel n'est passé dans la journée, pourtant, la neige était prévue...A quoi servent nos impôts? Renfloués les poches des politiques?????????
De plus, aucune commande de sel pour cette année, la commune n'en a pas jugé bon...
Je me demande si les politiques jugeraient bon de payer les réparations de ma voiture, si je glisse à cause des routes enneigées!!!!!
Leur devise: "tout pour nous, les autres, ils crèvent!!!!"

Écrit par : ernestine petits pas | 17/12/2009

pauvre politique C'est triste de voir ce qu'est devenu la politique.
Avant, faire de la politique était défendre un idéal dans l'intérêt de la communauté.
Aujourd'hui, c'est devenu un métier et qui dit métier c'est défendre sa propre tartine.
Pourquoi dans le cadre de la fonction politique encore devoir payer pour des présences dans des intercommunales et autres associations, cela relève de la fonction de base du mandat politique cela permettrait de moins gaspiller l'argent.

Encore un bel exemple que le politique ne fait rien de manière désintéressée

Écrit par : j-j Cambier | 17/12/2009

Ni regret, ni remords Je rentre du Conseil et je n’ai pu m’empêcher de visiter ce site. A la lecture du petit mot de l’observateur, « notre Beau Clair regrettera amèrement son changement de parti ». Sachez que je n’ai aucun regret des choix que j’ai du faire. Et que je n’aurais aucun remord dans l’opposition où je m’efforcerais d’être positif en défendant toujours l’intérêt général à l’intérêt particulier. J’ai une épouse adorable et deux petites filles, une de cinq ans et l’autre de huit mois, j’aurais beaucoup de satisfaction à leur consacré du temps. Et si je reviens un jour à un poste comme celui que j’occupais, ce sera en connaissance de cause et probablement renforcé.

Écrit par : E Beauclaire | 17/12/2009

qui ne ment pas? qui ment? une fois de plus Monsieur Cambier a donné une information sérieuse et fiable.
alors a qui faut-il faire confiance.

Écrit par : l'indiscret | 18/12/2009

Hyménées Bah, ce qui se passe à Gerpinnes, c'est dans l'air du temps. Les mamours entre cathos et socialos sont partout! Tenez, les socialistes de l'AWEX (région wallonne) viennent d'offrir un sapin au Vatican. Coût: 29.000 euros pour les contribuables (à part ça, c'est la crise). Et cerise sur le gâteau - pardon, boule sur le sapin, c'est le ministre à la rose Marcourt qui bénira - repardon, inaugurera l'arbre ardennais ce matin en compagnie de l'évêque de Liège (futur pape?) avant d'être reçus pour l'apéro au Saint-Siège! C'est ce sans doute ce qu'on appelle l'ouverture.

Écrit par : Le Merle qui Cloche | 18/12/2009

Chiffres Voici les résultats de la liste PLUS en octobre 2006 (par ordre de préséance):
MARCHAL Roland 1.706 - DELPORTE-DANDOIS Martine 331 - QUINTART Serge 424 - MARCHETTI Joseph 577 - FRANCOTTE Mireille 307 - HENNEBERT Jacques 580 - DI MARIA Tomaso - 428 - STRUELENS Alain 505 - HEROLD-QUICKELS Christiane 267 - VERSCHELDEN-DE COSTER Nadine 169 - QUAIRIAUX Claude 244 - DOGOT Lucia 254 - PRIMERANO Fabrizio 233 - WUYAME Benjamine 166 - VIVIER Philippe 128 - FAUCHET-DERENNE Cathy 257 - VERHEIDEN Jean-Pierre 141 - REMY-MARTIN Dominique 193 - PIRET-CORONA Letizia 184 - LEDECQ-BORDON Brigitte 193 - DELBART Christophe 243 - LIBERT Ludovic 144 - POURCEL-DUFERT Micheline 175.

A la lecture de ces chiffres, on s’aperçoit que S. Quintart perdra un siège d’échevin au profit de sa colistière M. Delporte-Dandois qui sera intronisée grâce au quota femme.

Écrit par : Memorex | 18/12/2009

Vive les parapluies.
Dès le départ concernant l’article dans le journal du jour même, ni les oranges ni les rouges (ou mauves, ou roses) n’ont demandé quoi que ce soit à la presse. Les scribouillards sont les responsables…
Dixit la schtoumpfette : L’équipe à tintin n’a pas de couille
Monseigneur de l’ « action sociale » en voulant protéger une de ses employées, sans se mettre lui –même en cause, suite à une erreur, l’enfonce encore plus et estime que l’on ne doit pas chipoter sur 50000€ !

Écrit par : Oli | 18/12/2009

Et le coût de l'opération? Lors de la législature précédente, Gerpinsart devait être une des rares communes wallonnes à offrir un traitement complet à deux échevins prépensionnés (la législation interdisant tout travail et toute rémunération aux personnes sous ce statut).

Dans les bulletins communaux de l’époque, on pouvait lire ces décisions:
“Par 12 voix contre 1 et 7 abstentions, le Conseil communal, en date du 28 février 2001, décide d’accorder une majoration de traitement à Mr Serge Quintart, échevin. Le traitement de l’intéressé sera majoré du montant compensant la perte de revenus de remplacement”.

“Procédant par scrutin secret le 28 janvier 2003, le Conseil communal, à l’unanimité, accorde une majoration de traitement à Mr Joseph Marchetti, échevin. Le traitement de l’intéressé, majoré du montant compensant la perte de revenus, ne peut excéder le traitement d’un échevin d’une commune de 50.000 habitants.”

Alors que les finances communales ne sont pas brillantes malgré une augmententation des taxes, va-t-on reconduire ce genre “d’arrangement” - légal, faut-il le dire mais facultatif?

Écrit par : L'Observateur | 18/12/2009

Comment peut-on ainsi renier sa signature? N'y a t'il donc plus la moindre once d'honneur chez nos hommes politiques ?

Pauvre Belgique et pauvre Gerpinnes : on rit et on râle tous les jours de voir la stupidité de ces aparatchiks qui, sans rire, nous affirmerons que c'est pour le bien de tous. Gerpinnes n'y échappe malheureusement pas. On retombe dans les mêmes travers : la course aux jetons de présence, aux mandats rémunérateurs et aux amitiés qui pourraient rapporter (même si, soit-disant, ce serait pour la bonne cause: les subsides)!

Ah que tout celà est décevant !

Je vais perdre mes dernières convictions et Frère Hugues va y perdre son latin, mais j'en connais d'autres qui, sous peu, vont commencer à rire jaune et qui auront une très désagréable suprise aux prochaines élections communales....!

Écrit par : Ernest Boulamine | 18/12/2009

Le mr a joue il a perdu
Le mr a trahi il a perdu
Il n’y a jamais de tour de chien qui ne revient
Et cela prouve encore leur incapacité a géré
Ils ne savent pas se géré entre eux et encore moins
Une commune, ils n’ont jamais été capable de
Trouvé un subside ni une idée novatrice.
Bravo Monsieur le président à la hauteur
De vos accolites , comme le corbeau sur son
Arbre perché, qui vient de perdre son fromage

Écrit par : caliméro | 18/12/2009

la DH Un article signé Vincent mélangeant folklore politique et le vrai Debryune bien tourné dans la DH

Écrit par : Oli | 18/12/2009

Bien vu! Pour lire ce texte "folklorique":
http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=1001405

Écrit par : L'Observateur | 18/12/2009

Grossiéretés Monsieur Duvivier, arrêtez vos grossiéretés.
A l'Observateur de réagir.

Écrit par : Pas de panique | 18/12/2009

... Que voilà un article bien "torché" ... Bravo Vincent, continue, quelle belle transposition de la situation actuelle à Gerpinnes !

Écrit par : Bobine | 18/12/2009

Mon dieu que cette commune est laide ! Et que les gens y sont petits.

Écrit par : Zwartepiet | 19/12/2009

Me revoilà pour défendre la veuve et l'enfant Tous compte fait, Haddock s'en tire bien !
Il fait porter le chapeau à Busine, qui naïf politicien, reçoit les marrons de tous côtés, en lui faisant porter les décisions prises. Aussi machiavélique que son mentor Fernand, n'est-ce pas ?

Écrit par : Zorro | 19/12/2009

Cher pas de panique « dixit » veut dire « a dit » je ne fait que reprendre les propos d’une échevine lors d’un conseil communal.
Si vous estimez que c’est une grossièreté, ne vous trompé pas de cible, je n’en suis pas l’auteur, ce n’est pas non plus une interprétation mais juste un fait !
Je peux comprendre que vous soyez choqué, personnellement, je peux aussi comprendre ces propos dans la situation émotionnelle du moment.

Écrit par : Oli | 19/12/2009

C'est fait et signé Aux dernières nouvelles, l'accord de majorité a été signé. Un conseil communal aura lieu le ? 7 janvier. Bienvenue aux nouveaux pigeons.

Écrit par : Wallon informatif | 19/12/2009

Mémoire courte (1) "Nous avons travaillé sans relâche et rencontré de nombreuses difficultés au sein de la gestion communale. L'héritage que nous avons découvert était bien compliqué et peu brillant." - CDH - Janvier 2008.

Écrit par : Memorex | 20/12/2009

Erreur A la lecture de cette liste de résultats, je m'aperçois que j'ai commis une erreur dans un commentaire précédent. Ce n'est pas S. Quintart qui voit passer un siège d'échevin sous son nez mais T. Di Maria.

Écrit par : Memorex | 20/12/2009

Ce changement de majorité, qui a fait couler tant d'encre et de salive, continue à faire jaser. Ne peut-on admettre s'être trompé. Le choix du MR par le CDH n'apportait pas les résultas escomptés. Donc envisager changement.
Le cas Marchal, il est évident et clair pour tout un chacun qu'il ne peut travailler au sein du Conseil Communal vu son inculpation. Voir dans d'autres communes de la région ce qui se passe.
Ce qui est particulièrement étonnant, c'est le revirement d'opinion de certains qui fustigeaient l'opposition passée, la nouvelle et qui recomence aujourd'hui après ce changement de majorité.
Vu toutes les critiques lues sur ce blog, on pouvait comprendre ce changement de majorité dans l'espérance d'une amélioration de la gestion communale Gerpinsartoise.
L'avenir nous l'apprendra.
Chacun en son âme et conscience a agit dans ce dossier, que ce soit le CDH, le PS ou le MR. Chacun a du prendre ses responsabilités. Attendons et espérons.
Je ne pense pas que des rivalités personnelles n'aient influencé ces changements, sauf peut-être le cas Marchal, mais bon, il en est ainsi, il est inculpé et ne peut participer à un quelconque conseil communal. Le PS n'a pas lâché Monsieur Marchal, il applique sans doute les statuts imposés par le parti.
En ce qui me concerne, je souhaite tout simplement à chacun et dans la position où il se trouve, de travailler au bien de la commune de Gerpinnes.
Il restera à chaque Gerpinnois de se rappeller tout cela lors des prochaines élections communales.
Mais ne faut-il pas au bout de tout cela se dire que c'est sans doute pour le bien de tous que ces changements se sont opérés?
Personnellement, je pense que la gestion d'une commune n'est pas affaire de partis ou de coalitions, mais une histoire d'hommes et de femmes qui du mieux qu'ils peuvent, avec les moyens qu'ils leurs sont alloués, font vivre et gérent cette commune au mieux et surtout en bon père de famille.
Laissons donc cette nouvelle coalition se mettre en place et à nous de juger dans les jours à venir. Rien ne sert de critiquer avant de voir les changements et une éventuelle "amélioration", si l'on peut parler en ce terme.
Je vous donne donc rendez-vous dans quelques semaines, voire quelques mois et nous réévaluerons la situation.

D'ores et déjà, bonne fête de Noël à tous.

Écrit par : 123... | 20/12/2009

123... Enfin une analyse que je qualifie de positive de la part de 123...
Un commentaire rempli de sagesse.

Écrit par : Pas de panique | 20/12/2009

"Mais ne faut-il pas au bout de tout cela se dire que c'est sans doute pour le bien de tous que ces changements se sont opérés?" dit 123. Je doute que ce soit là la motivation véritable quand on se rappelle tout ce qui a été dit et écrit par les humanistes sur les revenants!

Écrit par : Sceptique | 20/12/2009

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ...

Écrit par : 123... | 20/12/2009

tout en restant neutre, je l'espère, le CDH critique le MR de n'avoir rien fait.Peut-être a t-il raison mais eux les humanistes, leur bilan n'est pas meilleur à part augmenter les taxes et profiter des dossiers préparer et rentrer par les élus d'avants, comme toujours ils critiquent mais sans éléments valables, pas d'exemples.
A part manquer de visibilité même à l'intérieur de leur groupe, A part critiquer leurs partenaires, A part alors qu'il savait que le changement était fait, le bourgmestre laissait ou tentait de laisser plâner le doute sur ce changement pendant le dernier conseil

Écrit par : j-j Cambier | 21/12/2009

le dernier conseil!! « le bourgmestre laissait ou tentait de laisser planer le doute sur ce changement pendant le dernier conseil » dit JJ.
Désolé j’y étais et sincèrement la situation était on ne peut plus claire concernant la séparation entre CDH et MR. Je ne sais qui t’a dit ça mais il est à côté de ses pompes. La preuve en est : il a dit texto : il y a des divorces qui se passent bien, …
Petite leçon pour toi il faut faire attention à ce que te dit l’homme qui a vu l’homme…

Écrit par : Oli | 21/12/2009

Mémoire courte (2) "La majorité PS/MR a privilégié une politique clientéliste, tant au niveau de l'engagement et de la promotion des fonctionnaires que des ouvriers communaux. Ce même clientélisme se rencontre au niveau de l'attribution des logements sociaux, puisque les premiers servis sont des personnes issues de l'entourage des échevins et président du CPAS." - CDH - Septembre 2006.

Écrit par : Memorex | 21/12/2009

L'avenir est devant nous, pas derrière. Alors, oui il y a eu des erreurs dans le passé, il faut en tenir compe, mais le principal est d'aller de l'avant. Rien ne sert de ressasser sans arrêt des choses du passé mais en tirer les leçons et avancer pour le bien de tous, conseil communal et gerpinnois.

Écrit par : 123... | 21/12/2009

Oublier, c'st renoncer à son libre choix 123 ne doit pas faire de la Politique, car "Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu'il lui faut oublier.(Frédéric Dard)"

Écrit par : Gégé | 21/12/2009

123... Si il fait de la politique et il doit être CDH car son discours "oublions le passé" est un peu trop facile.

Écrit par : Memorex | 21/12/2009

A Gégé : effectivement, je ne fais pas de politique. Votre citation de Frédéric Dard est bien belle et n'a rien d'extraordinaire, chacun sait qu'en période électorale les politiciens font des promesses qu'ils espèrent pouvoir tenir. Mais une fois dans la majorité, il est bien souvent difficile de faire passer toutes ces promesses sauf dans le cas d'une majorité absolue. Si au moins deux partis composent la majorité, il est inévitable que chacun devra faire des concessions.
A Memorex : faux, je ne suis absolument pas CDH. De plus je n'ai jamais écrit "oublions le passé". Relisez mes interventions dans leur ensemble. Rappellez-vous qu'il est parfois dangereux de faire des raccourcis comme venez de le faire. Il faut avoir la patience de lire l'entièreté des écrits et en faire une transposition, si vous jugé cela nécessaire, en étant certain d'en avoir compris l'essence.

Écrit par : 123... | 21/12/2009

Incroyable mais vrai! «Je suis stupéfait d'apprendre les choses par la presse. Nous, conseillers communaux, ne sommes même pas au courant de ce qui se passe dans notre parti...» aurait déclaré Robert Thonon lors du dernier conseil communal. (Rapporté par J. Holvoet dans "Vers L'Avenir Entre-Sambre-et-Meuse") Effarant!

"Rien ne sert de ressasser sans arrêt des choses du passé mais en tirer les leçons et avancer pour le bien de tous, conseil communal et gerpinnois." vient de poster 123. Mais à lire la confession de l'ami Robert, il y a encore un long chemin à parcourir et des mentalités à changer. Cela m'a tout l'air d'une mission impossible!

Écrit par : L'Observateur | 21/12/2009

123 ... Circulez, y a plus rien à dire Le(la) philosophie débarque dans le chef d' 123 ?
Courage, fuyons ... après le marché de Noël raté !

Écrit par : Gégé | 21/12/2009

Pas sûr que ce soit effarant.... Certains conseillers ne doivent pas aller aux mêmes réunions que les autres...ou être absents...ou avoir autre chose à faire...ou faire semblant de ne pas savoir... ou venir d'une autre planète !

Écrit par : Ernest Boulamine | 21/12/2009

Bande de gamins ! A tous les niveaux !

Je tiens d’abord à préciser qu’il ne faut pas essayer de me coller une étiquette politique, je n’en ai pas (transparent comme l’eau claire). Je ne me suis jamais exprimé sous un pseudo, n’essayez donc pas de jouer les Colombo, Derrick et consorts,… J’ai toujours donné mon opinion sous ma véritable identité.

Ceci étant dit, j’en arrive maintenant à mon coup de colère.

Quand serez-vous enfin adultes ? Quand aurez-vous la franchise de vous expliquer en place publique ? Ces questions s’adressent à tous les politiciens (les vieux dinosaures ou les jeunes pousses) mais aussi à tous les intervenants de ce blog.

A la genèse de Gerpinnes-Démocratie, j’ai pu assister à un putsch destiné à contrer la fermeture du forum officiel de la commune. On y débattait de la campagne électorale qui battait son plein, mais aussi des ‘vrais problèmes des gens’ comme dirait Milquet.
Les affaires publiques étaient débattues avec ironie (poèmes, jeux de mots, scrivadjes de Cabu,…).

C’était un plaisir de vous lire et de ‘compter les points’ de cette joute amicale.

La nouvelle majorité a d’abord été fêtée. Je me rappelle d’une invitation à venir fêter l’ordre nouveau chez Cabu. Pas mal d’intervenants s’y sont d’ailleurs retrouvés.

Et puis au fil du temps, des taxes et autres mesures du nouveau pouvoir en place, les cris de joie se sont par moments mués en cris de colère, voire de révolte. Et c’est là que tout a dérapé. Les partisans de chaque clan ont commencé une guéguerre qui a rendu le blog improductif.
Dès qu’une idée était lancée, qu’une critique était formulée, l’auteur se faisait lyncher publiquement par l’un ou l’autre clan. Pourquoi voudriez-vous que les politiques viennent s’expliquer sur le blog, sachant très bien qu’à chaque fois, ils vont se faire lapider ?

Je me rappelle très bien des réactions suite à des interventions de MM. Marchal, Monnoyer, Beauclaire,… (ainsi je cite les 3 partis visés, désolé Dominique) qui eux ont signé de leur nom, mais aussi des anonymes soupçonnés d’appartenir à une ou l’autre tendance politique.

Ce même scénario s’est aussi produit avec des intervenants ‘neutres’ : Jean-Jacques, Ghislaine, Edmond,… et avec un peu de (mal)chance, je serai le prochain.

Pourquoi ne pas laisser le droit de défendre ses idées de manière civilisée ? Je suis certain que beaucoup d’anciens bloggeurs seront de mon avis (Rolendienne, Père Midbatir, Boulamine, Bobine,…).

Alors svp laisser maintenant l’occasion à chacun d’ouvrir un débat démocratique et convivial.

J’espère que la nouvelle donne politique gerpinsartoise va être l’occasion de remettre l’église au milieu du village et de ramener les vraies valeurs de Gerpinnes au centre (si j’ose m’exprimer ainsi) des débats.

Désolé d’avoir été si long. J’espère que mon intervention sera bien comprise et acceptée, sinon « Messieurs les Anglais, tirez les premiers » !

Écrit par : Eddy | 21/12/2009

pour Oli Oli, je te remercie pour ton intervention car cela m'a permis de remarquer que je m'étais tromper car je voulais mettre dans la presse de juedi matin sous la plume de P. Lemaire
comme quoi il est imoportant de se relire

Écrit par : j-j Cambier | 21/12/2009

Récréation mathématique à Gerpinsart "Théorie des ensembles" (Cantor). Le PSC devient CDH : aucun résultat significatif.
"L'intégrale de Marchal". RC + PS = Plus : changement de majorité.
"L'exponentielle du MR". D'une unité de départ, il en place quatre(sur 23), ce qui implique, selon certains, une volonté explicite de changementde la part de l'électeur!
En simple arithmétique, 10 élus (CDH) + 8 élus (Plus) = 18/23 sont, on ne saurait plus, être reptésentatifs de l'ensemble de la population.
Ceci dit, en dehors de toutes considérations de jugements subjectifs inhérents aux personnes et aux aspects politiques.
Et je sais que l'arithmétique n'est pas nécessarement compatible avec la politique rurale.
Je réserve personnellement mon opinion à ce sujet

Écrit par : Vincent Dubois | 21/12/2009

Voci une approche bien cartésienne de Vincent Dubois. Et finalement n'est-ce pas lui le plus sage dans toute cette histoire.

Écrit par : 123... | 21/12/2009

récréation mathématique en wallonie 29 sièges(PS), 19 sièges (MR), 14 sièges (Ecolo), 13 sieges (CDH). On constate que si l'arithmétique n'est pas nécessairement compatible avec la politique rurale comme l'a précisé Mr Dubois, il ne l'est pas plus sur de vastes ensembles. Si on s'en tient aux chiffres, le CDH a encore moins sa place à l'échelon régional wallon que le MR à l'échelon communal gerpinnois. Et j'éviterai même de parler de Bruxelles où la tendance est d'avantage prononcée encore. Aussi aux deux derniers échelons cités, il convient de dire que sans le tacite cartel avec le PS, le CDH n'existerait plus...A Gerpinnes, avec ce tacite nouveau cartel, le CDH va faire exploser Plus...

Écrit par : le chiffre | 22/12/2009

Calcul faussé Monsieur Dubois, vous extrapoler un peu trop simplement. Quand vous citez 8 élus Plus pour former la nouvelle majorité, vous semblez oublier que ce groupe n'existe plus depuis longtemps et que son nom n'apparaît encore qu'en certaines circonstances. Pour faire l'addition correcte, il faut apporter un petit correctif: 10 élus CDH + X élus socialistes + X élus marchalistes. Et à ce stade, il reste toujours une grosse inconnue.

Écrit par : Memorex | 22/12/2009

Errare humanum est A la lecture des différentes déclarations parues dans la presse de ce jour, je vous prierai de lire, comme titre, "Le pacte des jésuites" en lieu et place de "Le pacte des hypocrites".

Écrit par : L'Observateur | 22/12/2009

le chifffre... bleu @le chiffre. Les convergences des programmes politiques sont prépondérantes à l'échelon fédéral, régional ou communautaire. Comparaison n'est pas raison.
L'Olivier n'est absolument pas contestable pour un vrai démocrate. La seule coalition qui ne corresponde plus à l'électorat aujourd'hui est la fédérale : les libéraux devraient aussi être dehors. Et ils le seraient d'ailleurs s'il n'y avait le communautaire.

Le MR gerpinnois n'a pas été invité à ces postes de pouvoir par l'électeur. Il a juste abusé de la faiblesse d'un cdh avant tout préoccupé de mettre Marchal sur la touche. C'était de l'usurpation. Il était écrit que la monnaie de la pièce serait rendue tôt ou tard.

Écrit par : Ourson | 22/12/2009

Bravo pour ce billet Eddy, pas grand'chose à y ajouter à mon avis : tout est dit
Bonne chance à la nouvelle majorité et espérons beaucoup de bon sens de la part des différents acteurs !!

Écrit par : Le Nouvel Obs | 22/12/2009

@ourson @ ourson
Votre analyse sur la situation de Gerpinnes ne manque pas de pertinence. Cependant, lorsqu'un accord est signé, les différents partis s'engagent à le respecter. Au sortir des élections, les élus CDH n'étaient guère tenus en joue au moment de signer. Il en va de l'honneur des signataires d'assumer leurs choix jusqu'au bout. je trouve cela triste que vous trouviez cela normal, acceptable. Et le citoyen dans tout cela,est-ce cela qui va lui donner confiance dans la politique? Et si on repassait aux urnes, pensez-vous que les citoyens referaient confiance à des personnes incapables de respecter leurs engagements formulés envers le partenaire qu'ils ont eux-même choisi?
Pour en revenir aux autres niveaux de pouvoir, je suis assez étonné par ce que vous écrivez. il serait naïf ou calculateur(selon les cas) de penser qu'il n'y avait pas de convergences entre les programmes du Mr et certains partis réunis sous l'olivier. On sait que Mr Di Rupo(fortement aidé par reynders) a transformé la dernière campagne en véritable combat manichéen. Le fameux bain de sang social comme il a dit...On a effectivement peu parlé du programme durant cette campagne. Je vous invite à consulter celui du Mr car en bonne intelligence, vous devriez comprendre qu'il y avait d'autres possibilités que cet olivier. Les thèmes de la bonne gouvernance, de l'emploi, du décrêt inscription, etc sont notamment présents. Jetez un oeil et rediscutons en.

Écrit par : le chiffre | 22/12/2009

La me passionne et fera dorénavant figure de référence !

Écrit par : site paris sportifs | 27/05/2014

WOW, ça c'est un bon article, que et je vous laisse tout de suite un commentaire

Écrit par : france honduras coupe du monde | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.